Loge maçonnique "René Guénon"

N° 76, Grande Loge Suisse Alpina, à l’Or.·. de Lausanne

ACCÈS MEMBRES

Nul n'entre ici s’il n’est géomètre !

COMMANDES

Recherche

savoirL’esprit humain recourt à de nombreux symboles, c’est-à-dire des images ou des objets qui renvoient à une réalité différente, souvent abstraite. Par exemple la colombe peut symboliser la paix, et la palme la victoire. C'est ainsi que naît le langage imagé. Ce que nous appelons la "Langue des oiseaux".

Pour bien comprendre la méthode symbolique en Franc-Maçonnerie, il faut faire la différence entre l’allégorie et le symbole. Par exemple, l'image de la Justice est une allégorie où chaque élément représente un concept précis : le glaive sert à trancher les cas et à prendre des décisions, la balance à peser les arguments, le bandeau à garantir l’impartialité.

Les symboles, par contre, n’ont pas de signification bien établie. Ils suscitent des idées, des sentiments, qui dépendent de l’individu et du moment. Ainsi on peut interpréter ce même symbole comme par exemple: celui qui pèse exagérément les actes des gens est aveugle à leur caractère unique et heurte inconsciemment les sensibilités. En permettant aux symboles de déployer leur caractère évocateur une personne peut devenir consciente de ce qui se déroule au plus profond de son être, comme les désirs, les angoisses, les valeurs et les convictions. L’homme devient plus sensible à la condition humaine en général, et à celle de son prochain.

La méthode symbolique confère à l'Homme une meilleure connaissance de lui-même. Cette connaissance de soi doit permettre de faire des choix délibérés dans la vie et de travailler ainsi à son propre perfectionnement. Ce perfectionnement peut se situer dans différents domaines:

  • éthique : quelles sont les actions bonnes ou mauvaises pour nos concitoyens, pour la société et pour la nature…?
  • psychologique : quelles sont mes motivations? Quels sont mes désirs? Comment les intégrer dans ma personne?
  • philosophique : qu’est-ce que l’Homme? Quel sens donner à l’existence?
  • spirituel : de quel « tout » fais-je partie? (Nature, Univers, Dieu, …) Comment le ressentir? Comment s’y intégrer?

La Franc-Maçonnerie recourt à de nombreux symboles qui remontent à la plus haute antiquité et qui se retrouvent dans plusieurs cultures, comme les allégories cosmogoniques avec les quatre éléments, les étoiles, les planètes et les figures géométriques … Elle reprend en particulier la symbolique de la construction, comme le compas et l’équerre, qui sont universellement connus.