Loge maçonnique "René Guénon"

N° 76, Grande Loge Suisse Alpina, à l’Or.·. de Lausanne

ACCÈS MEMBRES

Nul n'entre ici s’il n’est géomètre !

COMMANDES

Recherche

colonnes 02

La R.·. L.·. "René Guénon"

N° 76, G.L.S.A., à l’Orient de Lausanne.

La R.·. L.·. « René Guénon » a été constituée en août 1983 à l’initiative de huit Frères, dont six issus de la Grande Loge Suisse Alpina (G.L.S.A.), un de la Grande Loge de France (G.L.F.) et un du Grand Orient de France (G.O.F.).

Aux assises de la G.L.S.A., en mai 1983, deux des membres fondateurs avaient fait part de leur intention de créer un nouvel Atelier en précisant leur souhait de promouvoir une très large ouverture vers le monde maçonnique. L’allumage des feux a eut lieu le 3 octobre 1983.

Les statuts précisaient entre autres objectifs :

  • Travailler à la Gloire du G.·.A.·.D.·.L.·.U.·. et au Rite Écossais Ancien et Accepté.
  • Respecter la Tradition initiatique, élément d’ordre suprahumain.
  • Approfondir l’approche de la Maçonnerie et pratiquer une recherche spirituelle à travers nos rituels et la présentation de texte.
  • Consolider les relations fraternelles entre les membres.

À la recherche de la Tradition

Au début, cette Atelier a travaillé comme Loge " indépendante"  afin de pouvoir recevoir des Frères d’autres obédiences, la Loge a dû quitter la G.L.S.A.. Puis elle s’agrégea à la Grande Loge de Suisse, devenue ultérieurement Grand Orient de Suisse (G.O.S.). La Loge s’est toujours défendue de pratiquer une "guénoniâtrie", se contentant de se rattacher essentiellement à la notion de Tradition Primordiale telle qu’elle a pu être définie dans l’œuvre du métaphysicien français, René Guénon (1886 – 1951). L’intitulé de la Loge a ainsi été choisi en ce sens.

Par la suite, la Loge a atteint l’effectif d’une quinzaine de membres, nombre qui resta longtemps plus ou moins stable, les initiations compensant les départs. Cependant, dans le courant de 1998, certains Frères souhaitant se rapprocher à nouveau de la G. L. S. A. entreprirent les démarches dans ce sens. Et c’est lors des Assisses de Grande Loge tenues à Berne, en juin 1999, que l’Atelier, fort de 18 membres et qui avait effectivement quitté son ancienne Obédience, fut agréé comme 76e Loge de l’Alpina (G.L.S.A.).

La rectification et l’intégration solennelle sous le parrainage de la R.·. L.·. « Le Progrès », dont la plupart des fondateurs de la loge « René Guénon » étaient issus, eut lieu le 26 septembre 1999 sous la direction du Grand Maître Jean-Jacques Sunier et en présence d’une nombreuse assistance. Le temple « Jomini », inauguré en 2005, accueille à ce jour les travaux de la Loge les 1er et 4e jeudi de chaque mois. Tous les travaux ont lieu au Temple, en conformité avec la Tradition.