Loge maçonnique René Guénon

No. 76, Grande Loge Suisse Alpina à l'Or.·. de Lausanne

Get Adobe Flash player

4 elements

Initier quelqu'un c'est l'inspirer!

"Tout homme ne peut rien voir au delà de ses conventions habituelles. Pour voir autre chose, il doit d'abord se libérer de ses préjugés." Swamiji

Pendant longtemps, l'homme a pensé que toute chose dans le monde était composée de quatre éléments. Dans l’initiation maçonnique, les quatre éléments signifient une purification par la terre, l’eau l’air et le feu. Il est incontestable que l’origine de ces quatre éléments et de leur compréhension faisait partie intégrante des initiations antiques.

Le mot initiation s'est vulgarisé avec le temps. Dans l'antiquité, il était réservé aux êtres qui s'étaient adonnés à la voie occulte et marquait les étapes sur cette voie. Cette voie ésotérique n'est ni une religion, ni une morale, mais une métaphysique de notre pensée. 

C'est la mise en, activité de la conscience profonde, la révélation de la lumière divine. C'est une expérience intérieure qui se fait dans le silence.

L'éveil de la conscience profonde permettra la communication avec la conscience universelle. C'est un processus qui permet de réaliser le passage d'un état à un autre état supérieur. Il consiste dans la transmission d'une force, d'une influence spirituelle.

Les plus anciennes initiations que nous connaissons sont celles qui appartiennent à la Haute Egypte, 15 à 20’000 ans av. JC. Les Egyptiens ont développé la science des symboles et l'astrologie. Ils recherchaient la cause première, remontaient aux sources, découvraient la Divine Lumière, en un mot, la connaissance qui permet à l'homme de prendre conscience de lui-même et de trouver sa place dans l'univers.

Ils étudiaient les correspondances vibratoires de toutes choses. Ils développaient l'arithmétique occulte, c'est à dire la Gnose des nombres. Ils ont formé de nombreux disciples pour que ceux-ci puissent transmettre la Tradition par l'initiation. L'ésotérisme de l'Egypte est devenu l'axe principal de la pensée religieuse de l'humanité. Cette pensée s'est étendue et a gagné peu à peu des civilisations différentes comme la Grèce, l'Orient, l'Extrême-Orient, l'Inde, etc.

Mais, chacun de ces pays a gardé sa personnalité. L'enseignement initiatique et la préparation de l'être pour qu’il puisse acquérir par son travail la véritable connaissance. Ce travail nous fait participer au pouvoir créateur. Nous aidons notre avenir, et celui de certains êtres.

Il faut amener les êtres à recevoir l'initiation, éveiller leur conscience et leur intelligence du cœur par l'intuition. Apprendre à donner une âme aux faits courants de la vie terrestre fait parti de l'ésotérisme. L'adepte à l'initiation recherche la vérité qui ne lui est donnée, le plus souvent, que par paraboles, symboles et allusions obscures. Pour que celui qui veut être initié accède à un nouveau plan de conscience, il est bon qu'il ait un guide, ou des guides, qu'il travaille en équipe. Il sera aidé dans sa quête, dans sa recherche de lui-même, dans sa mutation de conscience.

Son travail intérieur sera certes intellectuel, mais surtout spirituel. Cela doit se faire sans obligation ni contrainte. La contrainte détruit l'inconscient, amène à l'angoisse, à la fuite devant soi-même. IL faut toujours rechercher l'accord avec la voie cosmique. L'entraînement de l'être humain vers l'Esprit lui permettra de dominer la vie, la volonté, l'intuition et le raisonnement. Il faut être patient et recommencer l'œuvre spirituelle avec confiance, le message viendra en son heure. L'approche de la vérité cosmique amènera à la certitude intérieure.

L'initiation ne peut-être atteinte par tous, mais l'effort d'amélioration de l'être n'est jamais perdu. Dans le fil de ses vies passées et futures, il retrouvera le fruit de ses efforts. Il se développera et, après un chemin court ou long, il subira des initiations successives.Pentagramme

En méditation, il gravira les cinq marches partant de la Terre, de l'Air, de l'Eau et du Feu. Il atteindra la quintessence commune des quatre éléments pour découvrir le cinquième élément, le Soi caché. Ensuite, il pénétrera dans le Pentagramme, symbole de ce qu'il y a de noble dans l'homme. Et ce sera son accomplissement. Le Pentagramme ouvre la voie au secret, et exprime une puissance. A ce stade, l'être aura trouvé son propre centre qui le reliera au centre du monde, à l'espace sacré qui est l'espace réel. Il réalisera l'être complet qui est en lui, la réunion des trois principes qui vivent en lui. Il sera la trinité vivante. Il comprendra que sa conscience du Moi est non-temporelle, et il considérera le temps comme une chose reflétée en elle.

Initier quelqu'un c'est l'inspirer. C'est le devoir du guide et, dans les Massenies, ce devoir est l'œuvre du Magister. Par son enseignement, le guide permettra au novice de faire son introspection et de réaliser plus tard ses aspirations vers son idéal. Nous devons hélas traverser les périodes de souffrance et de peine... Nous devons rester Maîtres de nos pensées et de notre âme... Il faut se concentrer sur la lumière si l'on veut atteindre le but. Mais pour cela, nous devons bien nous pénétrer de l'idée que le parcours initiatique est celui de l'harmonie…

Que le silence intérieur, qui est source de force, nous donnera la possibilité de trouver le Verbe qui s'exprime en nous par la voie de notre regard intérieur qui doit nous mettre devant nous-mêmes, sensibles aux attitudes fausses qui nous entourent …Cela fait souvent très mal.

Rejoignons notre unité … Retrouvons l'expression de nous-mêmes …